Abivax gagne avec son antiviral une bataille décisive contre le VIH

Contrainte de suspendre vendredi sa cotation sur Euronext Paris en raison de spéculations, la société Abivax, qui développe une approche antivirale novatrice contre le sida, a vu, mardi, son action s'envoler en Bourse (+114,13 % à la clôture). Un emballement dû à l'espoir suscité par son candidat médicament phare, l'ABX464, qui a obtenu des résultats préliminaires très prometteurs dans le cadre de sa deuxième étude clinique de phase IIa, incluant 30 patients infectés par le virus du sida en Espagne, en Belgique et en France. «  C'est la toute première molécule qui a réussi à avoir un effet sur le réservoir du VIH ». explique le docteur Jean-Marc Steens, directeur médical d'Abivax depuis septembre 2015. «  Sur 7 des 14 patients qui ont reçu l'ABX464 pendant 28 jours, en plus de leur traitement habituel qui rend leur charge virale indétectable, nous avons observé une réduction de 40 % de l'ADN viral, c'est-à-dire du réservoir de virus ». En quoi cette avancée est-elle cruciale ? Si aucun traitement n'a réussi à éradiquer le VIH à ce jour, c'est précisément parce que ce virus lui échappe en se cachant dans ces réservoirs viraux. Fondée en 2013 et présidée par Philippe Pouletty, la société Abivax, soutenue par Bpifrance, vient donc de gagner une bataille décisive contre le sida. Mais son antiviral doit encore prouver son efficacité pour jouer un rôle clef dans la guérison fonctionnelle des patients visée à terme. « Nous planifions un traitement plus long, entre 56 et 84 jours, afin de voir si on peut obtenir un effet plus profond sur le réservoir viral ». précise-t-il.

C'est l'un des objectifs d'une nouvelle étude de phase II, amorcée en mars, qui portera sur plusieurs cohortes, pour étudier l'effet de l'ABX464 sur les réservoirs du VIH dans les tissus de l'intestin.


Lire l'article ici

Contacts presse

Caroline Carmagnol 

abivax@alizerp.com

+ 33 6 64 18 99 59 or
+ 33 1 44 54 36 65

Standard : +33 1 53 83 08 41

Plus d'articles en anglais

cliquez ici