Traitement du sida à Montpellier : une molécule pour lutter contre le virus

Il y a six mois, la société montpelliéraine de biotechnologie Abivax annonçait la découverte d'une molécule porteuse d'espoir dans la lutte contre le sida. Abivax a dévoilé ce mardi de nouveaux résultats prometteurs sur son candidat-médicament contre le sida.

Abivax, la société de recherche basée à Montpellier travaille sur le virus du sida. Il y a six mois, la société faisait une annonce.
Elle aurait trouvé la molécule capable de réduire la charge virale dans les réservoirs où se cachent les cellules infectées. Après avoir réalisé une étude, la société a publié ce mardi les résultats. 

La molécule, appelée ABX464, a été administrée par voie orale à une trentaine de patients pendant 28 jours. Ce mardi, la société a fait état du résultat définitif de l’étude de phase II.

"Les patients qui étaient déjà traités par une thérapie classique ont été traités par une autre molécule pendant 28 jours, ensuite les traitements ont été interrompus et nous avons mesuré les réservoirs de virus dans les cellules sanguines des patients sur la moitié des patients nous avons constaté une diminution des réservoirs dans le sang des patients."

Une deuxième étude est déjà lancée pour analyser l'efficience de la molécule sur d'autres réservoirs du corps humain et en particulier l'intestin.
La piste suivie par ce laboratoire n'est pas d'éradiquer complètement la maladie mais plutôt d'en atténuer ses effets. Le but étant d'éviter aux patients une tri-thérapie quotidienne et à vie.

Le reportage d'Olivier Brachard et Caroline Agullo

 

Pour le professeur Reynes qui travaille sur le sujet depuis 32 ans, la découverte de la molécule ABX 464 n'est qu'une piste de plus dans la lutte contre la maladie.

"Elle n’agit pas comme les autres molécules donc cela fait un peu son originalité, nous sommes encore aux phases précoces de l’évaluation chez l’homme donc je pense qu’il faut être prudent par rapport aux résultats ceci s’inscrit dans d’autres logique de traitements."

La recherche ne cesse de progresser ces derniers temps. Une autre équipe montpelliéraine a ainsi découvert une protéine permettant d'isoler les cellules infectées par le VIH. Des avancées porteuses d'espoir, 34 ans après la découverte du virus par l'Institut Pasteur.

Lire l'article ici

Contacts presse

Caroline Carmagnol 

abivax@alizerp.com

+ 33 6 64 18 99 59 or
+ 33 1 44 54 36 65

Standard : +33 1 53 83 08 41

Plus d'articles en anglais

cliquez ici