Obefazimod dans la RCH

Puissant anti-inflammatoire

Obefazimod est une petite molécule innovante, première de sa classe thérapeutique, administrée par voie orale ayant démontré un potentiel anti-inflammatoire lors des essais précliniques et dans des études de Phase 2a et Phase 2b pour traiter la rectocolite hémorragique. Les patients ayant achevé les études d’induction pouvaient ensuite continuer le traitement dans des études de maintenance correspondantes.
En mai et septembre 2021, Abivax a annoncé les premiers résultats et par la suite l’ensemble des données de son étude de phase 2b randomisée, en double aveugle et contrôlée contre placebo menée dans 15 pays européens, aux Etats-Unis et au Canada chez 254 patients. Le critère principal d’évaluation (réduction statistiquement significative du Score de Mayo Modifié) a été atteint à 8 semaines avec une administration orale quotidienne d’obefazimod (25mg, 50mg, 100mg).

De plus, les critères secondaires clés, incluant l’amélioration endoscopique, la rémission clinique, la réponse clinique et la réduction de la calprotectine fécale ont aussi montré une différence significative chez les patients traités avec obefazimod, comparés au groupe placebo. Il convient de noter qu’obefazimod a aussi montré une efficacité rapide chez les patients ayant déjà été traités par des anticorps monoclonaux et/ou des inhibiteurs des Janus Kinases.

Les résultats d’induction ont été complémentés par des données d’une analyse intermédiaire de l’étude de maintenance qui montre un taux de rémission clinique « best-in-class » de 55,3% pour 217 patients atteints de rectocolite hémorragique (RCH), après administration orale quotidienne de 50 mg d’obefazimod durant 48 semaines. De plus, à l’issue de la première année de traitement de maintenance, un taux de rémission clinique de 65,3% est atteint dans le sous-groupe de 121 patients qui bénéficiaient a minima d’une réponse clinique après l’étude d’induction de 8 semaines.

Plus de 1 000 patients ont été traités avec obefazimod, y compris ceux qui, à ce jour, le prennent quotidiennement depuis plus de trois ans sans interruption. Sur la base de nos observations et en comparaison avec les options thérapeutiques actuellement disponibles, obefazimod démontre un très bon profil de tolérance, ainsi que des preuves d'efficacité supérieure à long terme.

Grâce à sa capacité à réguler positivement la production d’un produit d’épissage de l’ARN et d’un agent anti-inflammatoire particulier, le miR-124, le mécanisme d’action d’obefazimod est unique. Lors des essais cliniques il s’est montré prometteur avec sa capacité à faire évoluer les patients vers une rémission clinique et à cicatriser les lésions inflammatoires de la RCH.

Efficacité durable

97,7% (217/222) des patients ayant terminé la phase d’induction de l’étude ont été inclus dans l’étude suivante de maintenance, et ceci indépendamment des groupes de traitement ou de la réponse clinique observée au cours de l’étude d’induction, afin d’évaluer le profil de tolérance et d’efficacité à long terme d’obefazimod, jusqu’à deux ans de traitement.

Parmi les 217 patients ayant terminé la première année de traitement avec 50 mg d’obefazimod administré quotidiennement par voie orale, 52 avaient déjà atteint le stade de rémission clinique avant de continuer leur traitement dans l’étude de maintenance. 38 (73,1%) de ces 52 patients ont conservé le stade de rémission clinique après la première année.

Il est important de souligner que 82/165 (49,7%) patients, qui n’étaient pas en rémission clinique à la fin de l’étude d’induction, ont atteint une rémission clinique de novo pendant la première année de traitement continu.

Il convient également de noter que le taux de rémission clinique des patients qui n’avaient pas démontré au moins une réponse clinique à la fin de la phase d’induction était à 42,7% (analyse globale) après un an de traitement, ce qui montre que l’administration d’obefazimod à long terme apporte aussi un bénéfice clinique significatif à cette population de patients.

Outre les résultats de maintenance de la phase 2b, Abivax a communiqué les résultats d’efficacité après trois ans de traitement continu au cours de son étude de maintenance de phase 2a dans la RCH.

Au 29 juin 2021, 15 des 22 patients initialement inclus dans l’étude de maintenance de phase 2a, ont terminé leur troisième année de traitement continu avec une administration quotidienne de 50 mg d’obefazimod par voie orale.

Parmi les 13 patients pour lesquels une endoscopie a été effectuée de façon centralisée après la troisième année, 11 patients (85%) étaient toujours en rémission clinique. Parmi ces patients en rémission clinique, 7 (54%) avaient atteint une rémission endoscopique (sous-score endoscopique = 0) et 11 avaient atteint le stade de rémission endoscopique ou une amélioration endoscopique (sous-score endoscopique = 0 ou 1).

Obefazimod mécanisme d'action dans la rectocolite hémorragique

En développement clinique

Fondé sur les résultats positifs des essais cliniques de Phase 2a et de Phase 2b, Abivax prévoit le lancement d’un programme clinique international de Phase 3 avec obefazimod dans le traitement de la rectocolite hémorragique et les préparations finales sont en cours.